07 71 81 16 00 f.desuremain@tutamail.com
cabinet AVANTI - 106 cours de Vincennes - 75012 PARIS

Mon cadre de travail

Le cadre clinique

Le mot « clinique » signifie littéralement « être au chevet du patient ». Cela veut dire qu’en tant que psychologue, c‘est à moi à m’adapter au patient et non l’inverse. Je considère qu’il n’existe pas de solution ou de réponse toute faite face à des symptômes ou des situations qui semblent similaires. Chaque histoire et chaque ébauche de solution est abordée d’une manière singulière, au cas par cas.

Le suivi thérapeutique se met en place grâce à une co-construction avec la personne en face: je travaille avec et pour elle afin de lui proposer ce qui lui convient le mieux. Pour ces raisons, la pratique clinique est un échange actif. Contrairement à certaines représentations du psychologue dans les médias, je ne reste pas silencieuse, à griffonner sur un cahier : je pose des questions, j’interviens, j’interprète, je partage les associations d’idées qui me viennent en tête. Le but de la thérapie est de rendre les personnes que j’accompagne actives et autonomes dans la compréhension de leur dynamique psychique et la recherche de leurs propres solutions.

Pour moi, chaque personne qui souhaite être accompagnée dans un travail psychique a besoin d’un suivi adapté en fonction de ce qu’elle est, de sa personnalité, de sa disponibilité, de ses préférences. Le non jugement est une condition indispensable pour une psychothérapie efficace. Je prends soin d’accueillir chacun dans un espace neutre, accueillant, respectueux et confidentiel. Bien entendu, le contenu des entretiens cliniques est soumis au secret professionnel. Cependant, en cas d’acte illégal ou de non-assistance à personne en danger, la loi m’oblige à briser en partie ce secret.

Mon approche

J’ai une approche théorique intégrative c’est-à-dire que je considère le fonctionnement psychologique à travers ses aspects aussi bien émotionnels, cognitifs, relationnels, que comportementaux ou biologiques. Pour ce faire, je me réfère à différentes approches et modèles théoriques de la psychologie comme les théories psychanalytiques, sociales, cognitives, développementales, humanistes et psycho-corporelles (notamment l’hypnose clinique),…

Le code de déontologie des psychologues

En tant que psychologue, je respecte une éthique professionnelle dont les principes sont énoncés dans le Code de Déontologie des Psychologues de mars 1966 (révisé en février 2012). Sa finalité est avant tout de protéger le public et les psychologues contre les mésusages de la psychologie et contre l’usage de méthodes et techniques se réclamant abusivement de la psychologie. Il encadre les droits et les devoirs des psychologues, les droits de l’usager et les rapports entretenus avec les autres professionnels avec lesquels le psychologue est susceptible de travailler.

Les grands principes de ce code consistent en :

1.Le respect des droits de la personne: le psychologue respecte la personne dans sa dimension psychique et dans ses droits fondamentaux. Il n’influence pas vos décisions, ne vous moralise pas, et protège la liberté de chacun. Il s’attache à respecter l’autonomie d’autrui et en particulier ses possibilités d’information, sa liberté de jugement et de décision. Il préserve la vie privée et l’intimité des personnes en garantissant le respect du secret professionnel.

2.La compétence: le psychologue s’engage dans des démarches de formation continue, d’actualisation de ses connaissances, de travail sur soi et de supervision de sa pratique professionnelle.

3.La responsabilité et l’autonomie: le psychologue décide et/ou conçoit lui-même les méthodes et techniques adaptées à la problématique sur laquelle il travaille. Il répond personnellement de ses choix et des avis qu’il formule.

4.La rigueur: Le psychologue est capable de justifier son mode d’intervention par une explication raisonnée, sujette à une argumentation contradictoire, et non par une pensée dogmatique. Il est conscient de ses limites et ne s’engage pas à intervenir au-delà de son domaine de compétence.

5.L’intégrité et la probité: Le psychologue ne cherche pas à vous rallier à un projet qui lui est personnel, une idéologie, un parti politique ou encore une religion. 

6.Le respect du but assigné: Les dispositifs méthodologiques mis en place par le psychologue répondent aux motifs de ses interventions, et à eux seulement.

Le code de déontologie des psychologues est disponible dans sa version intégrale ICI.